Informations sur la structure ADACL


Fiche identité
Adresse
ADACL
http://adacl.fr
63630 Saint-Germain-l-Herm
Téléphone
0473720660
Email
adacl.pij@wanadoo.fr
Site internet
adacl
Président
Christian Beauvivre
Directeur
Nathalie Davesne
Historique
L’Association pour le Développement de l’Animation, de la Culture et des Loisirs, ADACL, a pour mission de : - Favoriser la qualité des relations humaines et le bien-être des personnes - Offrir des activités diversifiées dans le domaine de l’animation socioculturelle - Participer en partenariat avec les acteurs publics et privés à la vie sociale et culturelle de son territoire Créée le 20 janvier 1996, l’association est issue d’un comité des fêtes très actif. Elle existe grâce à l’implication et au dynamisme des bénévoles. En quelques années, elle grandit, étend son champ d’action, multiplie les partenaires et diversifie ses activités : manifestations (Festival artistique et culturel du Haut-Livradois (depuis 40 ans !), Fête des champignons, Fête patronale, Fête des plantes sauvages), accompagnement à la scolarité, garderie, pause méridienne, Pass’Découverte pour les adolescents et accueil de loisirs. En 2009, l’accueil de loisirs devient intercommunal (ALI) avec un financement de la Communauté de Communes du Haut-Livradois. L’association passe de trois à cinq salariés. En 2013, l’accueil de loisirs prend en charge les Temps d’Activités Périscolaires sur l’ensemble des écoles du territoire. L’association compte désormais neuf salariés. En janvier 2016, les salariés sont au nombre de dix et avec son équipe de bénévoles, l’ADACL propose de nombreuses animations et activités aux différents publics présents sur le territoire. En mai 2016, le café en centre-bourg « Chez Colette » ferme. L’association prend une décision rapide pour que le village ne perde pas la licence IV et que le centre-bourg puisse continuer d’exister. Après le rachat de la licence IV, l’association doit trouver un local pour monter son café associatif, le souhait est évidemment de rester en centre-bourg. Le café « Chez Colette » n’est pas à louer, les possibilités ne sont pas nombreuses et les moyens de l’association restreints. Cependant l’association réussit à louer un bâtiment, composé d’un appartement et d’une petite boutique au rez-de-chaussée. Un formidable enthousiasme anime une équipe de treize bénévoles qui se forme pour l’occasion et réalise les travaux pour transformer la boutique en café ! Le chantier bénévole dure quinze jours seulement ! En juillet 2016, l’ADACL ouvre Le Colibri, café associatif ! C’est un exploit collectif et une formidable aventure ! Le Colibri a pour vocation de soutenir les actions de l’association et de maintenir et développer la vie en centre-bourg. En septembre, la Communauté de Communes du Haut Livradois (CCHL) reprend en gestion directe l’accueil de loisirs, les temps d’activités périscolaires et le dispositif pour les adolescents (le Pass’Découverte) ; une partie des salariés changent d’employeur et sont « mutualisés ». Courant 2017, avec la grande Communauté de Communes Ambert-Livradois-Forez, la mutualisation des salariés prend doucement fin et aujourd’hui un seul salarié reste mutualisé jusqu’à la fin de son contrat. Avec l’arrêt des contrats aidés et les changements de politique communale, l’ADACL a aujourd’hui un effectif réduit de moitié, voit ses subventions baisser et perd la pause méridienne des primaires et la garderie communale. L’association est cependant désireuse de trouver avec la commune et les acteurs du territoire de nouvelles façons d’œuvrer en faveur du lien social. Depuis l’ouverture du café associatif, Le Colibri, l’ADACL a une présence en centre-bourg intensifiée. Le Colibri qui a pour vocation de soutenir les actions de l’association remplit pleinement ses objectifs : renforcer le lien social pour un mieux vivre ensemble, lutter contre l’isolement, permettre les initiatives citoyennes, offrir aux différents publics des activités et des services en s’adaptant aux spécificités de notre territoire. C’est donc assez naturellement que les membres de l’association ont envisagé un développement orienté vers un Espace de Vie Sociale.